Wednesday, July 29, 2009

Les moines de Tibihérine et le « qui tue qui »

http://www.algeria-watch.org/fr/article/tribune/addi_qui_tue_qui.htm


Lahouari Addi, Algeria-Watch, 29 juillet 2009

La déposition devant le juge du général à la retraite François Buchwalter sur l’assassinat des moines de Tibihérine a provoqué de nombreux commentaires dans la presse privée algérienne allant dans le même sens, soulignant que les propos de l’officier français portaient atteinte à l’armée et à l’Etat algériens. L’unanimité exposée à la une à longueur de semaines est révélatrice du statut ambivalent de la presse algérienne qui sait qu’il y a des sujets sensibles où elle préfère renoncer à sa liberté. Les attaques contre M. Buchwalter sont le prix à payer pour exister en tant que presse privée, libre de critiquer le « pouvoir formel » (président et gouvernement) mais sommée de défendre le « pouvoir réel » en cas de nécessité et son noyau dur le DRS, service de sécurité dépendant du ministère de la défense. Aucun article demandant à ce que la justice française aille jusqu’au bout n’a été publié. Pourtant en privé, certains journalistes disent ne pas croire à la thèse officielle de l’assassinat des moines. Sur les dizaines de commentaires qui ont été publiés à ce jour, il n’y a pas eu un seul qui prenait du recul pour se poser des questions sur les circonstances de l’enlèvement et son dénouement tragique. Il y avait pourtant de quoi être satisfait dans les propos de M. Buchwalter : l’armée n’a pas tué délibérément les moines, elle a « seulement » commis une bavure en cherchant à les libérer des griffes de leurs ravisseurs. Il écarte ainsi la thèse de ceux qui avancent que le GIA, auteur de l’enlèvement, a été manipulé par les services secrets, ce qui implique la responsabilité de l’armée dans cet assassinat. Il est vrai néanmoins que ce qu’il rapporte à propos du meurtre de Pierre Claverie, évêque d’Oran, et de son chauffeur, est plutôt gênant pour le DRS.
Les arguments développés dans la presse algérienne pour contrer cette déposition insistent sur le fait que le GIA avait bel et bien revendiqué l’assassinat des moines dans un communiqué. Pourquoi alors enquêter si ce n’est pour chercher à discréditer l’Algérie et ses services de sécurité ? Il faut convenir que c’est là une bien curieuse conception de traiter des affaires de meurtre. Quand il y a mort d’homme, malgré les évidences et les confessions, la vérité est établie par le juge après une procédure d’instruction et un procès où les présumés coupables sont défendus par des avocats. Dans un Etat de droit, c’est le juge et non la police ou la presse qui désigne le coupable. Or en Algérie, durant « la sale guerre », l’opinion a été trop habituée à ce que un communiqué de la police ou une confession faite dans un commissariat tienne lieu de procès judiciaire et clôt l’affaire. Toutes les voix qui s’étaient élevées pour demander que la justice soit associée à la lutte contre le terrorisme avaient été diabolisées et accusées d’appartenir aux partisans des « qui-tue-qui », stigmatisés comme alliés objectifs des terroristes. Devenue un cri de ralliement du DRS pour intimider ceux qui demandent la vérité sur les disparus et les milliers d’assassinats, l’expression « qui tue qui » cherche à éliminer le juge du mécanisme de désignation des coupables. Il faut admettre que c’est là une position singulière de la part de personnes qui proclament défendre l’Etat de droit contre la menace islamiste. Comme si lutter contre le terrorisme islamiste justifie que la justice soit marginalisée et que la police obtienne carte blanche pour mener ses missions. Ce qui a été perdu de vue, c’est que tout fonctionnaire de police qui agit indépendamment de la justice et en dehors de la loi devient lui-même un terroriste protégé par l’Etat.
Durant le conflit algérien, qui a pris la vie à plus de 200 000 personnes, c’est parce que la justice n’avait pas été associée à la lutte anti-terroriste qu’il y a eu des dérives, et en tout cas beaucoup de zones d’ombre. Les massacres de Raïs (300 morts), Bentalha (470 morts), Ramka (1000 morts), pour ne citer que les plus spectaculaires, n’ont fait l’objet d’aucune procédure judiciaire, en dehors du fait que des indices et des témoignages de survivants contredisent la version officielle des faits. Il n’y a pas eu d’instructions ouvertes par le parquet, ni procès condamnant par contumace les coupables. Comme si les victimes n’étaient pas des vies humaines mais juste un troupeau de moutons, objet d’exactions de la part d’inconnus qui se sont évanouis dans la nature. Et pour tout faire oublier, le régime a fait voter des lois dites de réconciliation nationale amnistiant les terroristes et interdisant à quiconque de porter plainte. C’est ainsi que la justice algérienne ne peut pas être saisie de l’enlèvement des moines, entre autres. Là il y a un réel problème car comment une société peut-elle vivre en paix si elle efface par la loi la mémoire d’un conflit aussi brutal et aussi sanguinaire ? Comment les Algériens peuvent-ils vivre pacifiquement ensemble en se disant que « la sale guerre » n’a jamais existé ? Comment les institutions, comme le DRS, la gendarmerie, la police peuvent jouir de la confiance de la population qu’elles sont censées protéger si des suspicions terribles planent sur elles ?
Au fond, les personnes qui devraient exiger une commission d’enquête nationale ou internationale sont les personnels de l’Etat, en premier ceux des services de sécurité pour établir leur innocence et lever le doute qui plane sur les institutions et l’Etat algériens. S’opposer à des instructions judiciaires en France ou en Algérie ne fait que renforcer le doute sur l’implication des services de sécurité dans le meurtre de milliers d’innocents, dont les sept moines de Tibihérine.
Lahouari Addi
Universitaire

18 Comments:

At 5:58 AM, Blogger lora said...

Votre blog est vraiment super, je viens dessus tout les jours et je trouve à chaque fois quelque chose qui me convient je vous souhaite bonne continuation.

Voyance serieuse par mail
Voyance gratuite en ligne

 
At 3:00 AM, Blogger Arianne Arianne said...

Merci pour ce très bon site, vraiment un panaché de bonnes et intéressantes idées. Surtout continuez ainsi. Bon courage!
voyance par mail

 
At 6:36 AM, Blogger lora said...

Bonjour !
Votre blog est très intéressant ; et présente bien tout ce qui est bon Merci !
voyance gratuite par email

 
At 3:25 AM, Blogger Jordie Nilla said...

Sérieusement ; je trouve ce site magnifique, je suis tous les jours dessus, et je le recommande souvent à des amis. J’adore continuer ainsi, je me trouve bien et je me sens à l’aise et même intéressée pour visiter toutes les pages.
voyance gratuite mail

 
At 2:16 AM, Blogger Arianne Arianne said...

Bonjour !
Votre blog est très intéressant ; et présente bien tout ce qui est bon Merci !

voyance gratuite

 
At 12:56 AM, Blogger lin said...

Je vous remercie tout d’abord pour ce blog génial. Je viens tous les jours week end compris ! Bonne continuation
voyance en ligne

 
At 4:18 AM, Blogger Arianne Arianne said...

Surtout ne changes rien, c’est merveilleux de venir sur ton site .
Bien à Toi et bonne continuation.


voyance gratuite en ligne par mail

 
At 8:02 AM, Blogger Arianne Arianne said...

Bravo et merci pour ton blog et bon courage pour le maintenir en vie de longues années !!


voyance gratuite par mail

 
At 7:04 AM, Blogger sofy lefour said...

Love the site and all content.
voyance gratuite mail

 
At 7:38 AM, Blogger rosy123 said...

Cool blog you have here, I will check in often.
voyance gratuite par mail

 
At 7:42 AM, Blogger hgjtohn said...

Je suis vraiment fière de vous découvrir, votre blog est vraiment super !

vrai voyance gratuite par mail

 
At 9:24 AM, Blogger rosy123 said...

C'est interessant de trouver comme ce genre de postes.
voyance gratuite

 
At 2:36 AM, Blogger rosy123 said...

Merci pour tout ce travail que cela représente et pour tout le plaisir que j’y trouve
voyance gratuite par email

 
At 3:06 AM, Blogger Labella Labella said...

Félicitations pour un très beau site


voyance gratuitement par mail

 
At 7:52 AM, Blogger Audrey Maurice said...

Franchement vous êtes formidable d'avoir fait un site pareil
vrai voyance email gratuite

 
At 7:37 AM, Blogger Rosiana Monbon said...

Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !
Amicalement


voyance en ligne gratuite

 
At 4:27 AM, Blogger Rosiana Monbon said...

J’adore vraiment ce que vous faites, bravo !!!


voyance en ligne gratuit

 
At 8:26 AM, Blogger Rosiana Monbon said...

je me plaisent beaucoup! C'est super!!!
voyance email

 

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home